Institut Pasteur de Tunis - Actualités


Rym Kefi, lauréate du Next Einstein Forum

rym kefi next einstein forumSuite à sa sélection en septembre dernier comme lauréate du Next Einstein forum, Rym Kefi, a participé du 26 au 28 mars 2018 aux journées scientifiques "NEF global Gathering " qui ont  eu lieu à Kigali, Rwanda.
Lors de la cérémonie de la remise des prix, les trophées ont été remis aux différents lauréats du Next Einstein Forum le président du Sénégal M. Macky Shall et en présence du président du Rwanda M. Paul Kagame.

Rym Kefi est la seule tunisienne lauréate du Next Einstein Forum, qui récompense les recherches innovantes de sceintifiques africains âgés de moins de 42 ans.

Dr. Kefi est chercheuse au laboratoire de génomique biomédicale et oncogénétique et responsable du service de typage génétique à l'Institut Pasteur de Tunis.

Lancé en 2013, le Next Einstein Forum (NEF) est une initiative de l'African lnstitute for Mathematical Sciences (AIMS) en partenariat avec la Fondation Robert Bosch. Le NEF est une plateforme qui connecte la science, la société et les politiques en Afrique et dans le reste du monde, avec la science comme levier du développement humain à l'échelle mondiale. Le NEF estime que les contributions de l'Afrique à la communauté scientifique mondiale sont essentielles pour accomplir des progrès à l'échelle internationale. Au cœur des efforts du NEF se retrouvent les jeunes africains, la force motrice de la renaissance scientifique du continent.

 
Journée scientifique des Paramédicaux de l'IPT (12 mai 2018)

surveillants bdLa section de l'Institut Pasteur de Tunis de l'Association Amicale des Surveillants de la Santé Publique fête ses dix ans.

Dans ce cadre, l'association organise une journée scientifique sous le thème "Maladies Emergentes et Santé Publique" et ce le Samedi 12 Mai 2018 à l'Institut Pasteur de Tunis.
Le programme comportera des conférences et des communications orales sélectionnées et présentées par les Paramédicaux de toutes les structures sanitaires désireux d'y participer.

Ces communications orales doivent concerner de préférence les Maladies Transmissibles (Tuberculose, Grippe et Maladies Vectorielles) et non Transmissibles (Syndrome métaboliques/Désordres hormonaux/ Leucémies/ HIV et Cancer/Maladies immunitaires).

Pour vous inscrire à cet événement, merci de remplir le formulaire en ligne sur le lien suivant : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScYwGbICeOqq_y21cLEvhK8OUPh7NlOgIAMvRHAIoSjwojFQg/viewform?usp=sf_link. Les frais d'inscription à la journée ont été fixés à 10 TND.  L'inscription donne droit à la documentation, à la pause café et au déjeuner.
Date limite d'inscription : 15 avril 2018

Le paiement des frais d'inscription se fait uniquement en liquide

Pour soumettre des résumés pour des communiations orales ou affichées, merci d'utiliser le formulaire de soumission en vous assurant de respecter le modèle indiqué. Aucun résumé ne sera accepté sans inscription préalable.
Date limite de soumission prolongée au 6 avril 2018

Pour toute information complémentaire : aassp.ipt@pasteur.utm.tn

 
Possibilités de collaborations entre la Tunisie et le CEA dans le domaine de la Santé

CEA-1Les 13 et 14 mars 2018, l’Institut Pasteur de Tunis a accueilli une délégation du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA), dirigée par Vincent Berger, directeur de la recherche fondamentale (DRF) et en présence de Nidhal Ouerfelli, Directeur Conseiller de l’Administrateur général du CEA. Cette délégation est aussi composée du Directeur scientifique exécutif (DRF), le Directeur de l’Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot, le Chef du Département médicaments et technologies pour la santé, le Directeur du Centre national de recherche en génomique humaine ainsi que le Responsable du Laboratoire de toxicologie au sein du Service d’ingénierie moléculaire des protéines. Avec la participation, outre le directeur de l’Institut Pasteur de Tunis, d’une trentaine de chercheurs couvrant les différents domaines d’intérêt commun. Par ailleurs, d’autres acteurs tunisiens de la recherche en santé ont été aussi convié à cet atelier de réflexion, comme le directeur du l’INRST, le représentant du Centre de Biotechnologie de Sfax, le chef de service de neurologie de Manouba, le chef de service de génétique de l’hôpital Charles Nicolle.

Cette rencontre fait suite à une première visite d’une délégation du CEA en novembre 2017, sous l’égide du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, durant laquelle plusieurs possibilités de collaboration ont été abordées, notamment dans le domaine de la Santé.

L’objectif de cette réunion du 13-14 mars entre chercheurs tunisiens et chercheurs du CEA, était d’identifier et d’approfondir les pistes de CEA-2collaborations dans les domaines des Biomolécules et applications en santé, la génomique, Cancers, Maladies génétiques et autres maladies rares, Médicaments et technologie pour la santé.

Plusieurs centres d’intérêts ont été définis pour promouvoir des collaborations, partager les ressources et mettre en place des cycles de formation avec échange d’expertise. Cela se fera, outre les financements propres aux institutions engagées, dans le cadre de financements spécifiques internationaux après soumissions de projets.

Un accord cadre sera mis en place entre les deux institutions, il servira de base pour lancer des actions concrètes.

 

 
Ouverture d’une exposition photographique sur la coopération tuniso-allemande dans le domaine de la sûreté biologique à l’Institut Pasteur de Tunis

cocktail15-03Jeudi, 15 mars 2018, l‘Institut Pasteur de Tunis (IPT) et l’Ambassade d’Allemagne à Tunis ont invité, à l’occasion de l’ouverture d’une exposition photographique sur la coopération tuniso-allemand dans le domaine de la sûreté biologique à l’IPT, des représentants tunisiens des secteurs de la santé et de la sécurité.

Les photos, prises au cours de ces dernières années, présentent une impression du travail des institutions tunisiennes de ces deux secteurs dans le domaine de la sûreté biologique. Ces efforts visent à améliorer les capacités nationales en matière de contrôle des risques biologiques tels que l'apparition de maladies contagieuses ou des actes potentiels de bioterrorisme qui présentent un danger pour la santé publique. Ce renforcement des capacités des secteurs de la santé et de la sécurité permettra à la Tunisie de détecter et diagnostiquer rapidement l’apparition de maladies naturelles et d’autres menaces biologiques dangereuses afin de les endiguer.

La réception a réuni tous les partenaires tunisiens et allemands de la coopération en matière de biosûreté afin de faciliter leur mise en réseau et la création des synergies entre leurs activités. Lors de la réception, M. Carsten Meyer-Wiefhausen, Ministre-Conseiller de l’Ambassade d’Allemagne à Tunis, et les représentants des institutions tunisiennes et allemandes ont exprimé leur enthousiasme par rapport aux avancées et apports constructifs de cette coopération en matière de sûreté biologique.

Les institutions tunisiennes impliquées sont notamment les Ministères de la Santé, la Direction des Soins de Santé de Base (DSSB), l’Observatoire National des Maladies Nouvelles et Emergentes (ONMNE), l’Institut Pasteur de Tunis (IPT), la Direction Générale de la Santé militaire du Ministère de la Défense ainsi que l’Office national de la protection civile et la police technique sous l’égide du Ministère de l’Intérieur. Ces partenaires sont soutenus par des projets de sûreté biologique financés par le Ministère fédéral allemand des Affaires étrangères et mis en œuvre par l’Institut Robert Koch (RKI), l’Institut de Microbiologie de la Bundeswehr (IMB) et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH.

 

Pour obtenir plus d’information sur les projets dans le domaine de la sûreté biologique en Tunisie cliquez ici.

 
L'IPT célèbre la 11ème édition de la journée internationale des maladies rares

rare2018A l'occasion de la 11ème journée internationale des maladies rares, l'Institut Pasteur de Tunis (IPT), l'association la Recherche en Action et l'association des Jeunes chercheurs de l'IPT se mobilisent pour sensibiliser la communauté scientifique et le grand public au sujet des maladies rares et de leurs particularités en Tunisie.

Une série de conférences assurées par des médecins et des chercheurs du domaine seront ouvertes au public le mercredi 28 février 2018 à la Cité des Sciences de Tunis de 14h à 17h.
Cette journée sera couronnée par une remise des prix attribués aux meilleures œuvres réalisées par des étudiants de L'Ecole des Beaux Arts de Tunis portant sur la thématique des maladies rares.
Un débat entre jeunes chercheurs-biologistes-médecins et société civile sera également planifié.

Découvrez la brochure réalisée pour la journée mondiale des maladies rares

 

 

 

 


 

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL

Partager cet article