Institut Pasteur de Tunis - Actualités


Possibilités de collaborations entre la Tunisie et le CEA dans le domaine de la Santé

CEA-1Les 13 et 14 mars 2018, l’Institut Pasteur de Tunis a accueilli une délégation du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA), dirigée par Vincent Berger, directeur de la recherche fondamentale (DRF) et en présence de Nidhal Ouerfelli, Directeur Conseiller de l’Administrateur général du CEA. Cette délégation est aussi composée du Directeur scientifique exécutif (DRF), le Directeur de l’Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot, le Chef du Département médicaments et technologies pour la santé, le Directeur du Centre national de recherche en génomique humaine ainsi que le Responsable du Laboratoire de toxicologie au sein du Service d’ingénierie moléculaire des protéines. Avec la participation, outre le directeur de l’Institut Pasteur de Tunis, d’une trentaine de chercheurs couvrant les différents domaines d’intérêt commun. Par ailleurs, d’autres acteurs tunisiens de la recherche en santé ont été aussi convié à cet atelier de réflexion, comme le directeur du l’INRST, le représentant du Centre de Biotechnologie de Sfax, le chef de service de neurologie de Manouba, le chef de service de génétique de l’hôpital Charles Nicolle.

Cette rencontre fait suite à une première visite d’une délégation du CEA en novembre 2017, sous l’égide du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, durant laquelle plusieurs possibilités de collaboration ont été abordées, notamment dans le domaine de la Santé.

L’objectif de cette réunion du 13-14 mars entre chercheurs tunisiens et chercheurs du CEA, était d’identifier et d’approfondir les pistes de CEA-2collaborations dans les domaines des Biomolécules et applications en santé, la génomique, Cancers, Maladies génétiques et autres maladies rares, Médicaments et technologie pour la santé.

Plusieurs centres d’intérêts ont été définis pour promouvoir des collaborations, partager les ressources et mettre en place des cycles de formation avec échange d’expertise. Cela se fera, outre les financements propres aux institutions engagées, dans le cadre de financements spécifiques internationaux après soumissions de projets.

Un accord cadre sera mis en place entre les deux institutions, il servira de base pour lancer des actions concrètes.

 

 
Ouverture d’une exposition photographique sur la coopération tuniso-allemande dans le domaine de la sûreté biologique à l’Institut Pasteur de Tunis

cocktail15-03Jeudi, 15 mars 2018, l‘Institut Pasteur de Tunis (IPT) et l’Ambassade d’Allemagne à Tunis ont invité, à l’occasion de l’ouverture d’une exposition photographique sur la coopération tuniso-allemand dans le domaine de la sûreté biologique à l’IPT, des représentants tunisiens des secteurs de la santé et de la sécurité.

Les photos, prises au cours de ces dernières années, présentent une impression du travail des institutions tunisiennes de ces deux secteurs dans le domaine de la sûreté biologique. Ces efforts visent à améliorer les capacités nationales en matière de contrôle des risques biologiques tels que l'apparition de maladies contagieuses ou des actes potentiels de bioterrorisme qui présentent un danger pour la santé publique. Ce renforcement des capacités des secteurs de la santé et de la sécurité permettra à la Tunisie de détecter et diagnostiquer rapidement l’apparition de maladies naturelles et d’autres menaces biologiques dangereuses afin de les endiguer.

La réception a réuni tous les partenaires tunisiens et allemands de la coopération en matière de biosûreté afin de faciliter leur mise en réseau et la création des synergies entre leurs activités. Lors de la réception, M. Carsten Meyer-Wiefhausen, Ministre-Conseiller de l’Ambassade d’Allemagne à Tunis, et les représentants des institutions tunisiennes et allemandes ont exprimé leur enthousiasme par rapport aux avancées et apports constructifs de cette coopération en matière de sûreté biologique.

Les institutions tunisiennes impliquées sont notamment les Ministères de la Santé, la Direction des Soins de Santé de Base (DSSB), l’Observatoire National des Maladies Nouvelles et Emergentes (ONMNE), l’Institut Pasteur de Tunis (IPT), la Direction Générale de la Santé militaire du Ministère de la Défense ainsi que l’Office national de la protection civile et la police technique sous l’égide du Ministère de l’Intérieur. Ces partenaires sont soutenus par des projets de sûreté biologique financés par le Ministère fédéral allemand des Affaires étrangères et mis en œuvre par l’Institut Robert Koch (RKI), l’Institut de Microbiologie de la Bundeswehr (IMB) et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH.

 

Pour obtenir plus d’information sur les projets dans le domaine de la sûreté biologique en Tunisie cliquez ici.

 
L'IPT célèbre la 11ème édition de la journée internationale des maladies rares

rare2018A l'occasion de la 11ème journée internationale des maladies rares, l'Institut Pasteur de Tunis (IPT), l'association la Recherche en Action et l'association des Jeunes chercheurs de l'IPT se mobilisent pour sensibiliser la communauté scientifique et le grand public au sujet des maladies rares et de leurs particularités en Tunisie.

Une série de conférences assurées par des médecins et des chercheurs du domaine seront ouvertes au public le mercredi 28 février 2018 à la Cité des Sciences de Tunis de 14h à 17h.
Cette journée sera couronnée par une remise des prix attribués aux meilleures œuvres réalisées par des étudiants de L'Ecole des Beaux Arts de Tunis portant sur la thématique des maladies rares.
Un débat entre jeunes chercheurs-biologistes-médecins et société civile sera également planifié.

Découvrez la brochure réalisée pour la journée mondiale des maladies rares

 

 

 

 


 

 
6 projets par des jeunes chercheurs de l'IPT seront financés par le MERST

mesAvec 6 projets acceptés sur 9 soumis, l'IPT est classé première institution à l'échelle nationale pour le programme d'encouragement des jeunes chercheurs (moins de 42 ans) financé par le Ministère de la Recherche Scientifique.

235 projets ont été soumis au total à l'échelle nationale dans tous les domaines académiques et 80 acceptés.

Félicitations à nos jeunes chercheurs pasteuriens dont les projets ont été acceptés :
- Rahma Ben Abderrazek
- Jihène Lachheb
- Houyem Ouragini
- Rym Kefi
- Jed Jebali
- Anissa Chouikha

Répartition des projets soumis/acceptés selon les institutions (PDF)
Répartition des projets soumis/acceptés selon les domaines de recherche (PDF)

Liste des projets retenus pour la période (2018-2019) (PDF)

 

 
Conférences du Centre de Santé Globale de l'Institut pasteur Paris, 23 janvier 2018, 10h

hans haagen eileen farnonMardi 23 janvier 2018 à 12h00 dans le grand amphithéâtre de l'IPT, deux conférences seront proposées par le Centre de Santé Globale de l'Institut Pasteur, Paris.

Hans Hagen, directeur adjoint du Centre de Santé de Globale, donnera une conférence intiutulée "Developing a bespoke Pan-African capacity strengthening programme"
Eileen Farnon, responsable de la Task Force, "Outbreak investigation" présentera la Task Force.

La conférence est en accès libre

Biographies :

Hans Hagen :
Hans was trained as a parasitologist and medical entomologist at the Liverpool School of Tropical Medicine, UK, and the University of Tübingen, Germany, where he received his PhD in 1992. During his research career in the field of infectious tropical diseases, he undertook substantial field research on the transmission of river blindness, in mainly Francophone West and Central Africa. Hans has also worked in a number of laboratories in Brazil, USA, France, Sweden, Germany, Hungary, and the UK. In 1999, Hans decided to switch careers, and started his new post at the Wellcome Trust, mainly working with science communities outside the UK (India, Central Europe, sub-Saharan Africa, and Latin America). In 2006, Hans was recruited by the Royal Society, to develop the Society's capacity strengthening programme for sub-Saharan Africa. This programme was initially focussed on Ghana and Tanzania, resulting in the Leverhulme - Royal Society Africa Award scheme, which was successfully launched in October 2008. This was followed by a more ambitious pan-sub-Saharan Africa programme, launched in November 2012, after obtaining substantial funding from the Department for International Development (DFID). In 2014 he was promoted to Head of Grants of the Royal Society. From 2015 to 2017, Hans worked as Chief Operating Officer for Cambridge University Health Partners, before joining Institut Pasteur as Deputy Director of the Centre for Global Health and Chargé de Mission at the Department of International Affairs, in October 2017

Eileen Farnon :
Eileen Farnon is the Director of the Outbreak Investigation Task Force in the Center for Global Health at Institut Pasteur Paris.  Dr. Farnon earned her medical degree at Temple University School of Medicine and a Diploma in Tropical Medicine and Hygiene from the Gorgas Memorial Institute of Tropical and Preventive Medicine.  She completed residency in Internal Medicine at Temple University Hospital and fellowship in Infectious Diseases at Emory University.  She joined the Centers for Disease Control and Prevention (CDC) in 2005, serving as an Epidemic Intelligence Service officer in the Arboviral Diseases Branch in Fort Collins, Colorado.  She subsequently served as a CDC Medical Officer in Atlanta, working on viral hemorrhagic fever, parasitic diseases, transplant-transmitted infections, and global health.  While at CDC, Dr. Farnon also worked as an Assistant Professor of Medicine in the Division of Infectious Diseases at Emory University, in the travel and tropical medicine clinic.  Dr. Farnon has responded to numerous international and domestic outbreaks of emerging infectious diseases, including Eastern Equine encephalitis, yellow fever, avian influenza (H5N1), Rift Valley fever, Ebola and Marburg hemorrhagic fevers, Middle East Respiratory Syndrome, and transplant-transmitted infections.  She joined Temple University School of Medicine as an Associate Professor of Medicine in Infectious Diseases, and served as a Consultant on Infection Prevention and Control for the World Health Organization during the Ebola outbreak in Liberia.  Most recently, Dr. Farnon worked as the Director of the Healthcare-Associated Infections (HAI) Program in the Philadelphia Department of Public Health, coordinating responses to HAI outbreaks and multidrug-resistant organisms in the City.  Dr. Farnon joined Institut Pasteur during October, 2017, and is looking forward to applying her experience in outbreak response by coordinating the involvement of Pasteur scientists in international outbreak responses within the Pasteur network and through WHO-GOARN.



 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL

Partager cet article